Tous les articles par Yoann Le Basnier

Projet Associatif 2018-2021

Tous les 4 ans, il faut renouveler le Projet Associatif afin de répondre aux obligations légales et préciser les objectifs de notre Ligue pour les 4 saisons à venir.
Ce Projet Associatif sert également aux Comités Départementaux et aux clubs pour le décliner à leur niveau s’ils le souhaitent et ainsi créer une cohérence sur le territoire de la Région Centre Val de Loire.
Pour la période 2018-2021 : Projet associatif Ligue CVL (2018-2021)_v3-finale

Pour les responsables de rencontres Interclubs

Les traditionnels interclubs reprennent le week-end des 7 et 8 octobre 2017.
Quelques rappels importants sont donc de mises pour préparer des feuilles de matchs et entrer les résultats sur le site fédéral :

—>Comment entrer dans la console d’administration fédéral ici : <—
Ligue CVL - Préparer une feuille de match et saisir un résultat sur le site fédéral-page-002
—> Retrouvez ces deux documents en PDF ici : http://echecscentre-valdeloire.fr/wp-content/uploads/2017/09/Ligue-CVL-Préparer-une-feuille-de-match-et-saisir-un-résultat-sur-le-site-fédéral.pdf

 

Séminaire de formation continue des arbitres le 3 septembre dernier

Séminaire de formation continue, organisé par la ligue Centre Val de Loire, à Olivet, le 3 septembre 2017.

Eric Vignelles, président du CDJE 45, et le formateur Serge Desmoulières, ont accueilli avec plaisir les 13 participants :

Hervé Augonnet (St marcel 36), Thierry Bernardin (Olivet St Pryvé 45), Jacky Descamps ( Châteaudun 28), Olivier Dufour (Amilly 45), Evelyne Foerster (Olivet St Pryvé 45), Philippe Laudat (Déols 36 ) , Olessya Laurent (Bourges 18), Catherine Louot (Chaumont 52), Pierre Martel (Gien 45), Félix Palomar (Châteauroux 36) , Serge Picard ((Chaumont 52), Richard Peter (Orléans 45), Ollivier Rioland ( Chambray les Tours 37)

Journée agréable et studieuse , coupée par un repas pris en commun.
Les nouvelles règles du jeu 2017 , mais aussi les changements survenus en 2014 ont été le sujet principal avec le rôle de l’arbitre auprès de l’organisateur et des joueurs. La phrase suivante, tirée des règles du jeu, a amené de nombreuses interventions :
“Cependant, la partie est nulle, si la position est telle que l’adversaire ne peut mater le roi du joueur par aucune suite de coups légaux.”

Les études des positions amenant l’utilisation de cette règle ont été l’objet d’un débat animé.